Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

Au nouveau, et scandaleux, procès d'Outreau, le jeune accusateur déclare "qu'il a bien été violé par des personnes qu'il peut nommer, mais ne le fera pas parce qu'il s'agit d'acquittés antérieurs lors du premier procès.

Une chose "m'interpelle" dans ce témoignage du jeune accusateur : ses connaissance juridiques ! Qui sait dans le public qu'un acquitté en cours d'assise bénéficie de l'acquis de la "chose jugée", et qu'on ne peut plus ni l'inculper, ni même l'accuser, même si des preuves ou témoignages nouveaux arrivent ensuite ? Quasiment personne !

Et voila ce jeune pas très dégourdi qui le sait, et déclare qu'il ne peut peut accuser des personnes acquittées au premier procès ! Les avocats de la partie civile lui ont bien appris la leçon !

Commenter cet article

Gérald de Wendel 10/01/2016 21:18

Affaire des disparus de Mourmelon :

http://www.disparusdemourmelon.org

Une affaire similaire, avec fautes lourdes de l'état, et de la justice.

claude101141 28/05/2015 09:55

Il faut aussi se méfier des accusations portées de cette manière par des gens essayant de semer le doute sur des jugements antérieurs et qui sont en fin de compte totalement sorties de leur imagination. Ils ne vont pas présenter des preuves car ils savent justement le principe de l'autorité de la chose jugée et que s'ils formulaient les dites accusations en clair ils seraient poursuivis pour diffamation avec toutes les conséquences qui en découleraient.