Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

Monsieur Hollande, dont je suis un fidèle opposant et détracteur depuis toujours, quitte ses fonctions avec dignité, avec son renoncement à la présidentielle lors d'un discours émouvant, et avec ce geste d'humanité.
Il a au moins réussi sa sortie.

Il a aussi réussi à "moucher" les magistrats pleins de suffisance et de morgue, il n'est qu'à constater la furie de la Furie présidente de l'Union syndicale de la magistrature dans son intervention télévisuelle ! 

Non, Madame, il n'y a eu ni atteinte à la démocratie ni déni de justice ! Un président élu par le peuple a plus de légitimité qu'une magistrature non élue ! Les jurys populaires n'ont de populaires que le nom : ils contiennent les trois magistrats qui ont dirigé le procès, face à six, ou neuf en appels, simples citoyens tout impressionnés par la morgue, l'autorité que ces juges se donnent du fait de leurs connaissances et de leurs fonctions d'État. Que peut répliquer une vendeuse de chaussure, une hôtesse de caisse de super marché, un soudeur sur métaux, un retraité des Postes, à un individu imbu de son autorité ?*

Madame, les magistrats disent le droit, il ne rendent pas la justice ! Ce fait est très bien illustré par l'avocat interprété par Paul Newman dans le film "Verdict".

 

*Ayant paru devant un tribunal pour être passé au feu orange, à moto sous la pluie et sur les bandes blanches glissantes, je rappelai au président le risque de chute que j'encourrais, et que le feu orange annonce le rouge et n'est pas un feu d'arrêt absolu. Il me répliqua autoritairement : "si, docteur (les magistrats, on le sait, n'aiment pas les médecins, les seuls personnages devant qui ils doivent se soumettre un jour), le feu orange est un feu d'arrêt absolu autant que le rouge". J'aurais pu lui rétorquer qu'en ce cas, pourquoi l'avoir inventé ? Et j'avais un raisonnement absolu : lors d'un feu rouge clignotant, on doit l'arrêt absolu; devant un feu orange clignotant, on doit passer avec prudence ! Mais j'ai ravalé ma fierté, ce président imbu de son autorité m'aurait retiré le permis trois semaines au lieu d'une...

Commenter cet article