Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

Aucun politologue ou journaliste n'ose dire que l'élection du président au suffrage universel à deux tours (le second ne prenant que les deux premiers suffrages du premier) est une ÂNERIE actuellement.

Ce mode fut nécessaire au début de la Vè république, mais au long terme il est devenu PERVERS : il aboutit à élire un candidat dont on ne veut pas, au détriment de celui dont on voulait encore moins !!! "au premier tour on choisit, au second on élimine" ont chanté en cœur tous les ténors et thuriféraires des éliminés le soir du premier tour. Belle motivation !
Il a aussi pour effet de couper la France en deux (le gagnant l'est avec 55 % des voix réelles au plus -les 80 % de Chirac et les supposées futurs 60 % de Macron n'étant qu'illusion), en créant deux blocs de citoyens violemment opposés, fauteur de guerre civile des esprits, voire bientôt de guerre réelle..
Messieurs les constitutionalistes, au travail ! (hypothèses : élection par le parlement, permettant une réunion de consensus; deuxième tour avec les trois premiers candidats, ou ceux ayant obtenus plus de 15 %, ou désistement après accord etc.)

Commenter cet article