Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

Le magazine non-conformiste "Causeur" titrait il y a peu : "M. Macron et la fin du clivage droite-gauche", déclenchant une belle cascades de commentaires.

En fait, un homme (être du genre homo, je n'écrirai pas "et la femme" à chaque fois!) est de droite OU de gauche. Point. On peut passer de l'un à l'autre dans sa vie. Un centriste est un homme de droite ou de gauche qui est modéré, ou tout simplement mou...
Ce qui trouble le jugement, c'est qu'un homme de droite est (souvent) humaniste, philanthrope, désintéressé, et un homme de gauche est (souvent) sectaire, égoïste, intolérant, avide.


Qu'est-ce qui les sépare ?

Un homme de gauche croit, idéologiquement, que l'homme peut être modifié, que l'on peut et doit créer "l'homme nouveau", et il s'y attache avec ardeur et obstination sans tenir compte du résultat..
Un homme de droite sait que l'homme ne variera jamais plus depuis son apparition sur terre, et s'en accomode. "Il fait avec".

C'est pourquoi la gauche nous a conduit aux désastres d'origine humaniste : le robespiérisme (Robespierre et Saint-Just étaient violemment opposés à la peine de mort !), le communisme stalinien, le Maoïsme, le polpotisme, la dynastie des KIM,voire le nazisme, et, moins graves, la fin de la famille (les communes populaires de Mao, le mariage en commun ,le mariage pour tous, les Kibboutz originels), l'éducation plutôt que la répression, l'école productrice d'ignares pour respecter l'égalitarisme etc...
La droite a conduit à la sécurité sociale, le système de retraite (tous deux inventés par... Bismarck!),l'éducation efficace, la famille socle de la société protectrice (on admet en fermant les yeux les tromperies, les avortements clandestins, les homos tant qu'ils ne revendiquent pas trop ...), les différences de salaires tant que tous peuvent vivre décemment (Pompidou :"j'ai la faiblesse de croire que plus le gâteau est gros, plus les parts sont grosses") etc...


La majorité de M. Macron éclatera dès qu'il faudra trancher face à un problème grave. Exemple : au prochain attentat de masse et sanglant (type Nice, Bataclan) s'opposeront ceux qui veulent protéger à tout prix les droits de l'homme (quitte à accepter de futurs morts innocents) et ceux qui veulent protéger les innocents (quitte à mordre un peu sur les libertés individuelles).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article