Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

L'Agence France Presse nous apprend ce jour que la revue Temps Noirs va publier des extraits d'écrits d'Audiard dans la presse collaborationniste des années quarante. Il faut avouer, en lisant les "extraits de ces extraits" que le brillant dialoguiste "n'y allait pas de main morte", ou "n'y allait pas avec le dos de la cuillère", si l'on veut utilisait le ton populaire qu'aimait tant Audiard.

Il se serait même réjoui de savoir des Juifs pendus -j'ignorais qu'il y eu des juifs pendus, tout au moins en France-.

Autre grief, d'après l'AFP, Le Nouvel Observateur révéla autrefois qu'Audiard était un admirateur de Céline. Bigre ! Curieux reproche ! Je n'ai jamais pu aller au-delà du quart d'un livre de Céline, mais il est donné par certains comme un des plus grand prosateurs français. Alors suis-je monarchiste parce que je place les Mémoires d'outre-tombe au premier rang de la prose française ?

Peut-être est-il reproché à ce dialoguiste "collabo" d'admirer seule la face "collabo" de cet écrivain ? 

Alors qu'en conclure ? Que certains ne savent dissocier les personnalités multiples d'un être humain, qui n'est qu'"individu" (indivis) qu'en apparence.

Heidegger fut un très grand philosophe (véritable inventeur de l'existentialisme, décalqué  par Sartre...), il fut un soutient du nazisme débutant. En 1945,  il fallait lui descerner le prix Nobel de littérature pour sa philosophie, ... et le fusiller tout de suite après comme nazi.
Le dialoguiste Audiard  doit recevoir un César d'honneur... et on ira cracher sur la tombe du collaborateur Audiard.

J'adore cette nouvelle de Tourgueniev dans laquelle un navire à voile est pris dans une tempête. Un tonneau roule dans la cale et risque d'entraîner une voie d'eau. Le commandant interdit de descendre dans les profondeurs, vu le danger d'écrasement par le tonneau. Un matelot désobéit, descend, amarre le toneau et sauve ainsi le bateau.

Revenu sur le pont, le commandant le décore de l'Ordre de Saint André, pour acte de bravoure, et... le fait fusiller, pour désobéissance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article