Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

J'ajoute ici une nouvelle chronique : le salon de mes commentaires censurés sur certains forums. Tous ont une charte de modération, semblable sinon identique entre elles. À vous de trouver en quoi mes propos sont vulgaires, racistes, homophobes, et tutti quanti suivant la doxa actuelle...

Je me fais un petit plaisir en publiant quand même mes réflexions...

 

LE FIGARO.

Le forum des lecteurs du Figaro se distingue en général par un bon niveau de réflexion et d'information des commentaires. On y est, habituellement, mesuré, reflexif; des ingénieurs aéronautiques ou des pilotes s'y expriment lors d'accidents aériens; des linguistes ou grammairiens lors de discussions langagières etc. On n'y offense que peu la grammaire...

Quelques 100 000 lecteurs y viennent chaque jour.

Mais beaucoup de commentateurs s'étonnent, avec parfois irritation, de l'incohérence de la modération.

Voici quelques extraits de mes "refusés".

Islam et République.

De grands médias relaient actuellement l'éternelle question : "l'Islam est-il compatible avec nos lois républicaines" ? Les musulmans pourront-ils s'insérer dans nos sociétés ?

Cette interrogation contient deux erreurs :

-l'islam n'a pas à être compatible avec nos lois républicaines, qui sont variables -vérité en deçà...- et souvent triviales -qu'a à faire l'islam, ou le christianisme, avec la TVA ?- mais avec les droits fondamentaux de la personne humaine, à respecter par toutes les autorités, religieuses, politiques, coutumières. Droit à la vie -ne pas se faire tuer, agresser, opprimer, contraindre, prostituer...-, droit au respect de sa personne -égalité en dignité-, égalité de traitement, devant le mariage, l'héritage, la sanction judiciaire.

-il n'y a pas d'islam, mais des islams !

Depuis toujours l'islam a été tiraillé entre deux directions opposées ( j'écarte le schisme sunnisme-chiisme) : aux extrêmes  : un pôle que j'appellerais littéral (salafisme et wahabisme), à l'autre un pôle transcendantal (soufisme).

Le pôle littéral interprète le Coran au pied de la lettre, au mot-à-mot, parole directe et incréée de Dieu. Il conduit au rejet de l'autre, au djihad conçu comme guerre violente. Il  conduit à interpréter les hadiths et habitudes du prophète comme détachés de toute contingence historique : le porc est impur, la takia est autorisation à mentir en tous lieux et toutes circonstances.

Le pôle transcendantal interprète le Coran comme parole divine transcendante, s'adressant à la compréhension spirituelle la plus fine. Il devient dans le soufisme un syncrétisme mystique. Un chant soufi égyptien psalmodie : "Moïse est l'interlocuteur d'Allah, Jésus l'esprit d'Allah, Mahomet l'ami d'Allah; mais il n'y a  de Dieu qu'Allah".

Ce pôle est le plus haut en Turquie (les derviches, tourneurs ou pas !); l'Égypte; il a beaucoup inspiré le Maroc et le Sénégal des confréries.

Des amis marocains (il faut dire la crème de la crème : des élèves-officiers-médecins !) me disaient : "on ne peut être bon musulman que si l'on est avant un bon juif et un bon chrétien". "le djihad était nécessaire au début de l'islam, en défense,  de nos jours il doit être la guerre permanente contre nos mauvais instincts"; "nous sommes les hommes du troisième livre, mais reconnaissons les deux premiers comme vous chrétiens reconnaissez le tout premier".

Un ami égyptien mange du jambon. "En France, je mange du porc car il est traçable ! je ne risque pas la trichinose comme en Arabie au temps du prophète".

Au Sénégal fleurit un "islam heureux". Vous êtes accueilli avec le sourire, même les femmes peu vêtues -il fait si chaud!- quand vous venez visiter la grande mosquée de Dakar. Pour vous éviter de vous déchausser, on vous prête des babouches. Les femmes musulmanes entrent dans la grande cathédrale de Dakar pour prier... la Vierge ! -pour avoir des enfants, ou en remerciement !

" L'islam est-il pas compatible avec la république" ! Mauvaise question. Bonne réponse : Il y a un islam respectueux des droits humains, un autre qui les rejette.

L'ennui est  que force est de constater que le second prime actuellement et gagne du terrain.

 

N.B Ce texte a été présenté dans le forum des lecteurs du Figaro le 27 janvier, en réponse à cette question. Il a été rejeté (caviardé dirait le Canard Enchaîné) par les "modérateurs". Ce n'est pas la première fois que je me fais censurer en présentant une réflexion un peu "intello" à ce journal... À croire que ce quotidien qui se vantait d'être "le journal de l'intelligence française" vire à la boboïsation, ou que ses modérateurs ne comprennent pas grand-chose dès que le niveau monte, ou que la rédaction fait preuve de pleutrerie face au problème de l'islam...

 

Cali, la dictée du Figaro, et les instituteurs.

Le chanteur Cali, invité du Fig, le 23 avril, ayant eu 10/10 à la "dictée du Figaro", commentait ce résultat. À certaines de ses assertions (citées entre guillemets) je commentais :

<< surtout mon institutrice du cours préparatoire pour laquelle j'avais une véritable vénération. >>
les "professeurs des écoles" devraient lire ça. Quand je parle de mes deux instits (Mme Beurton puis M. Beurton, dont je me souviens du nom 70 ans après!) j'emploie le même terme (vénération).
<<qui m'a offert le don de la lecture et de l'écriture.>> : ils -elles "n'imposaient pas" leurs connaissances, comme le disent les pédagogistes, ils en faisaient LE DON.
M. Mmes les "professeurs des écoles", redevenez des instituteurs (dans lequel, aurait dit Lacan, il y a "tuteur").

Donc cette remarque choque les modérateurs du Figaro ? ce journal prend le parti des "pédagogistes" ? Il ne faut pas "vénérer" ses instits ? ce journal est-il en train de virer sa cuti ?

Le Musée de la Romanité de Nîmes. 2 mai 2018

Nîmes vient d'inaugurer son Musée de la Romanité, enjolivant, ou enlaidissant, suivant les avis, les Arènes toutes proches. Enlaidissant plutôt car l'UNESCO songe à refuser pour ce voisinage le classement au patrimoine universel !

Le Figaro laissant s'exprimer ses lecteurs, j'avais envoyé cette remarque, qui fut censurée ! Le Figaro aime-t-il tant l'art moderne ? ou le terme désignant ce style a choqué les chastes oreilles des modérateurs ?

 «Chaque époque a son style : il y a eu le Bauhaus, le style nouille, le style 1900, le modern-style etc. Il faut vous y faire, actuellement c'est le style "bouse de vache". L'architecte prend une boule de pâte à modeler et la lâche sur une surface plane.
Allez à Paris, vous avez la philharmonique "bouse de vache givrée", l'état-major général (notre "pentagone"), "bouse de vache camouflée" (comme les treillis des militaires). A Nîmes vous avez la "bouse de vache papier d'aluminium"...»

Octobre 2018

à propos du titre d'un article sur un "mariage mixte" en Israël, j'avais écrit :

  "mariage mixte" , et j'appends qu'il s'agit d'un homme épousant une femme ?

Mais peut-être que le seul mariage permis actuel est entre deux personnes du même sexe";

caviardé. On manque d'humour au Fig ? Ou l'on s'effraie d'une supposée trace d' homophobie ?

A propos d'un article sur les joggeuse se plaignant d'insultes ou propos malhonnêtes, une lectrice avait répondu qu'elle voulait jogger dans la tenue qu'elle voulait, même si provocante. J'avais fait remarquer :

"les sociologues ont montré que les tenues moulantes des joggeuses réveillaient les instincts primaires de certains mâles auxquels ils ne pouvaient résister. A vous de voir"! Et je rappelais cette joggeuse qui s'était fait violemment frappée à la tête dans Central Park à New York où elle courait, seule, la nuit !"

Censuré. Le Fig devient-il woomen's lib ? ou méprise-t-il les sociologues ? ou estime't'il  qu'il est sain pour une femme seule d'aller dans Central Park la nuit ?

Décembre 2018

À propos d'un article sur les moeurs outre-atlantique, un intervenant avait écrit :

"Cela commence avec une injonction à la circoncision systématique , ce qui fait se fait sans anesthésie sur des bébés de 1 à 2 jours : le site circumstitions.com/coerce.html recense des centaines de témoignages d'américains ayant été confrontés à cette folie archaïque"

J'avais répondu :

"Vous avez de la chance que votre commentaire soit passé... Une revue médicale professionnelle a publié un article de ma part sur ce thème. Pratique que je nommais "irrationnelle, archaïque et obscurantiste", rejoignant d'ailleurs le très médiatique professeur Minkowski (voir son livre "le mandarins au pieds nus").

ouh là là ! quelle volée de bois verts j'ai reçu... (dont "nazillon" ne fut qu'une douceur...).

Lors d'un stage aux US, mon mentor me présenta une salle d'accouchement et de césariennes, me montrant avec fierté un box de circoncision rapide dès la naissance. Je lui demandai "et où est le box pour les excisions ?". Je ne peux décrire son regard affolé ! (these crazy frenchies !)."

Mais mon commentaire n'est pas passé. Il y a des tabous au Fig... Même si vous réclamez d'un grand professeur médiatique concerné par le problème... À ce propos, le Fig aurait-il censuré le Pr Minkowski ???

décembre 2018, encore.

Sur un article titrant "Madoff n'a aucun remord d'avoir escroqué ses victimes", j'avais écrit "comme Pierre Bellemare l'a montré dans son livre sur les grands escrocs, ceux-ci n'ont du succès qu'à cause de la cupidité des escroqués, les victimes de Madoff en font partie. Il ne devrait avoir du remord que pour le suicide de son fils."

Refusé : 1/est-ce parce que ses "victimes" ne sont pas cupides (il promettait des rentabilités à 30 % l'an) 2/le suicide par honte de son fils ne doit pas entraîner du remord ?

Sur un article rappelant les expressions et terme propres au français du Québec, une de mes remarques a été censurée, le 14 décembre

 (même la grammaire est objet de censure au Fig' !)

J'ai répliqué :

ça va bien les modérateurs ? Comme je l'ai déjà écrit ici (et sur mon blog), dès qu'un commentaire est un peu technique ou humoristique, il est censuré. En quoi le fait de rappeler que le terme "drapeau" signifie au Québec lange pour bébé (donc qu'on le met sur les fesses) et que cette acceptation l'est de même en Poitou (of course) -où j'ai pratiqué comme pédiatre 20 ans (of course) est injurieux, raciste, homophobe et tutti quanti ?

février 2019

article sur la réduction des heures accordées aux mathématiques :

La (les) mathématique(s) sont la base de tout le fonctionnement mental, du raisonnement et de la logique. Restreindre l'accès d'une formation élevée à certains et en priver la majorité est une excellent voie vers la crétinisation de masse, déjà bien entamée...

Par ailleurs, si notre nombre de prix Nobel par habitant est relativement modeste (sauf en littérature et en physique, mais cette dernière matière va baisser par cette réforme), nous sommes recordmen pour les médailles Fields. Adieu pour l'avenir.

Bientôt nous ne serons plus champion que pour le rap (déjà que nous sommes dernier à l'Eurovision!). Fig fév 19

qu'est-ce qui a choqué les modérateurs ? notre rappel du nombre restreint de nos prix Nobel ? un terme grossier (crétinisation) ? ou pas touche au rap !

le 8 février, un article dans le Figaro Culture notait que la saison des grandes conférences par des maîtres prestigieux allait commencer au Collège de France et autres lieux d'intelligence, j'avais fait appel à un renouvelement :

"pour suivre les cours magistraux de maîtres émérites."

En somme, le renouvellement des élites par l'entre-soi, entraînant sclérose de la pensée et surplace... C'est typique de la France, dont se moquent les anglosaxons ("le culte de la peu d'âne" : il vous faut longtemps pour avoir un beau diplôme, et vous vous sentez le droit et le devoir d'avoir tjrs raison).

Èvariste Gallois n'aurait pas été invité par les maîtres de polytechnique qui l'ont collé trois fois au concours à y faire une conférence... Le jeune Bretonneau a vu sa thèse refusée trois fois avant de s'installer sans thèse et devenir un des plus grands cliniciens de son temps.

Et ne parlons pas d'inviter à la Sorbonne un jeune employé de l'office des brevets de Zurich... alors que Guy Patin, médecin doyen de la dite Sorbonne refusa d'inviter le jeune Halley d'exposer la circulation su sang, qu'il jugeait comme foutaise. 

Attention, ne pas froisser les mandarins ! et le Fig défend Guy Patin, et honnit Èvariste Gallois, Bretonneau ...

 

Prochiantz et "singe toi-même" Le Fig 24 juin 2019

« Le  Pr Prochiantz, certes plein de qualités par ailleurs, se livre encore à son obsession antiprimate ou "anti-anti-spécistes", soutenu avec ferveur religieuse par JP Sugy.

Dans son ouvrage déjà [Qu'est-ce que le vivant ? Le Seuil, 2012] il écrivait en pas moins de 17 page son mépris de ceux qui demandaient de reconnaître des droits aux animaux, dont les primates, en écrivant "la fureur d'être un singe" (p.87).

Je rends compte dans mon ouvrage [les énigmes de la conscience, Frison-Roche, 2018] p.111 de l'insuffisance des arguments développés avec alacrité par cet auteur pour des animaux ayant développé des cultures, ayant la théorie de l'esprit, de la compassion intra-espèce et inter-espèce, de l'altruisme, ayant anticipé l'art de la guerre athénienne et spartiate (p.101) et même ... un embryon de sens métaphysique et religieux (p.108). Cette interprétation personnelle vient d'être renforcée dans le numéro hors série de National Geographic avril-mai 2019 p.111 ("les rituels et la spiritualité" des primates).

Est-ce pour cela qu'il récidive chez Odile Jacob, dans un style à peine plus modéré ("Singe toi-même ?).

Pas touche aux grands pontes au Fig ! (ou aux grands singes qui se croient des pontes!)

 

17 et 18 août 2019 : pas touche aux Mohamed, Mohammed, Mouhamad etc...

Sur un forum sur la dernière statistique de l'INSEE pour les 100 premiers prénoms donnés cette année aux nouveau-nés, et leur Top 10, un lecteur remarquait que Mohamed n'arrivait que 14 ème que parce que l'INSEE (volontairement ?) comptait à part les variantes orthographiques de ce prénom, et qu'en fait il était 10ème. Je commentais en rajoutant Mehmet (forme turque) et Mamadou (forme africaine). Caviardé.

Le lendemain je récidivais. Caviardé aussi.

On n'est pas fort en onomastique au Fig', ou ça n'intéresse pas le lectorat "cultivé" ? ou pas touche aux Mohamed et variantes ?

 

Il est à noter cependant que j'ai proposé plus de 1 500 commentaires et m'en suis fait  refuser une vingtaine...  La censure ne semble pas être bien méchante, et semble être un peu au hasard quand les commentaires affluent (rappel : 100 000 lecteurs.

24 février 2020

À propos d'un article les "recalés de la sainteté", j'avais écrit :

"Très bon article, clair et précis. Il rend compte en particulier que les déclarés saints et bienheureux ne sont pas seuls à être en état paradisiaque.

Deux remarques :

1/Louis XVI devrait être canonisé par son pardon anticipé à ses bourreaux et la demande de ne pas chercher à le venger, et ceci devant l'échafaud ! cela suffit ! vertu chrétienne par excellence.

2/pour Pie XII : un juif est-il bête ? un rabbin ? un grand rabbin ? le grand rabbin de Rome s'est converti au catholicisme à la fin de la guerre...

(précisions : je ne suis ni catho ni monarchiste...)"

ce post a été publié, a reçu deux commentaires sensés, puis a été supprimé à la demande de censure d'un lecteur. Suppression acceptée. je ne vois pas où est le problème ? Ce n'est pas la première fois que je constate que, dès que la communauté juive est citée, le commentaire est signalé et supprimé. Ceci m'arrive très souvent aussi sur le site de Causeur (où il n'est pas tjrs supprimé mais reçoit des invectives en retour). 

 

Covid-19 : la fin de l'humanité ?

Fig du 30 avril 2020

Il est une question angoissante que les experts se posent in peto, que les politiques et les médias affleurent à peine, peureusement -à tel point que le Figaro a censuré mon commentaire- : les anticorps anti-coronavirus (SARS-CoV-2) sont-ils neutralisant et durent-ils, assurant une protection longue ? Et hélas des doutes se renforcent sur cette pérennité de la protection...

Car si une infection primitive n'empêche pas une réinfection, une conséquence : la fin de l'humanité, tout au moins dans sa forme actuelle.

Une personne atteinte du Covid-19 pourra être infectée par une autre, et... retransmettre ainsi le virus...  indéfiniment. Et nul espoir d'attendre un éventuel vaccin : ce virus, comme tout virus  à ARN, mute en permanence. Un vaccin réalisé après 18 mois de travaux ne sera plus efficace sur la première forme du virus... Si l'on a arrêté de vacciner après une seule injection contre le virus grippal H1N1, au lieu de deux, c'est que celui-ci avait déjà muté ! J'avais à l'époque été fort étonné de me voir "déréquisitionné" de vaccination et renvoyé à ma retraite, sachant qu'habituellement deux injections, voire trois, sont requises pour bien prémunir. Et déjà à l'époque on "ne m'avait rien expliqué", ou faussement ("les  scientifiques jugent qu'une injection suffit" m'a-t-on dit). Le mensonge des gouvernants et de leurs conseils semble être la norme... Et pourtant, le virus H1N1 était un virus à ADN. Le VIH, virus du SIDA,  à ARN, attend toujours sereinement qu'on lui trouve un vaccin.

S'il n 'induit pas de défense permanente, alors quelle sera l'avenir de l'humanité ?

Simple, de pics de pandémie en pics de pandémie, les individus résisteront à une première maladie, mais moins à la seconde, et pas à la troisième... ne serait-ce que parce qu'ils seront plus âgés... ou auront développé d'autres maladies, ou auront pris du poids, les rendant fragiles. Ainsi disparaîtront les seniors et les faibles. En somme un darwinisme suractif.

L'espèce humaine sera plus jeune, plus saine et forte, bien moins nombreuse... un bienfait pour l'espèce... mais un maléfice pour chaque individu !

Un bienfait pour la Terre, cette Gée que d'aucuns disent  consciente... Des 7 milliards d'habitants que nous sommes, la promesse de l'avenir ne sera pas 9 dans dans 10 ans et 20 dans 30, mais 5 voire 4 ! Nous allons mieux respirer et moins la dégrader. Ce Covid n'est-il pas une de ses inventions, intentions ? La Chine, qui magnifiait la famille dans son esprit confucéen, avait dû en venir à l'enfant unique, va pouvoir revenir aux familles nombreuses.. L'Inde et l'Afrique échapperont à la désastreuse inflation démographique...

Sera-ce vraiment désastreux pour chaque être ? La moyenne de vie, de 82 ans, tous sexes confondus, en France, et de 75 ans dans le monde, va revenir à 50, voire 35 comme au néolithique. L'espérance de vie d'un enfant va considérablement se réduire aussi.

Mais les espérances de carrières vont exploser ! Un jeune Saint-Cyrien promu lieutenant pourra espérer être général à 30, comme sous l'ancien régime où l'on vit des maréchaux de 24, au lieu d'attendre d'en avoir 50 ! Nous aurons des Bonaparte, des Murat, des connétables de Bourbon en masse. Un nouveau docteur prêtant le serment d'Hippocrate espérera passer derrière le bureau des examinateurs pour les remplacer et se revêtir de la robe de professeur avant dix ans ! Un de mes amis, praticien hospitalier de 35 ans, adjoint au chef de service des urgences infantiles, entra un jour dans le bureau de son patron et le trouva effondré d'un infarctus massif. Un mois après il prenait son titre, sa place et sa fonction. Événement exceptionnel aujourd'hui, courant demain ! Les jeunes femmes se dépêcheront d'avoir des enfants, plus jeunes, donc grossesses aisées sans complications, avant de prendre place dans la hiérarchie fulgurante des emplois.

Historiophile, je me suis toujours étonné de la propension des hommes à se battre en duel, se faire la guerre, comploter au risque de leur vie, ceci depuis l'antiquité aux temps modernes en passant par le Moyen-Âge et la Renaissance. Une réponse : la vie courte ! Mieux valait mourir en duel avec panache, au combat avec honneur, sur l'échafaud avec courage, pour  sauver son honneur, conquérir une femme, un territoire, des titres de gloire, du pouvoir, que mourir avant 35 d'une pneumonie, d'une méningite, d'une simple appendicite ! Mieux valait cracher du sang cinq minutes pour une balle dans le poumon que cinq ans par du bacille tuberculeux ! Se tordre d'un coup de lame dans le ventre pendant dix minutes que de la douleur d'une occlusion pendant dix heures !

Le choix d'Achille fut de choisir entre une vie intense mais courte, ou ennuyeuse et longue. Par le Covid, notre choix se réduira à une vie intense, ou ennuyeuse !

Bref, il na fait pas faire peur aux lecteurs du Fig'

 

 

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN.

Indépendance du médecin.

Ce quotidien rendait compte dans son édition du 27 février 2018 d'un chef de service du CHU de Paris répondant à la directrice de son hôpital, à la suite d'une remarque sur le coût de son service : "je soigne des malades, je ne fais pas des comptes".

Dans le forum, un jeune médecin commentait : "le médecin hospitalier est un salarié de l'administration et doit lui obéir".

Je commentais :

"Non, un médecin n'a à obéir qu'à sa conscience, guidé par le serment d'Hippocrate et le code de déontologie. Il n'est d'ailleurs pas salarié d'une administration qui le reconnaît car elle lui verse  des émoluments et non un salaire. Cette indépendance de toute hiérarchie est même reconnue dans les statuts de chef de service (qui n'a de pouvoir sur ses collaborateurs  "qu'en fonction de leur déontologie") et dans l'Armée. Je parle en connaissance de cause ayant été médecin des Armées, praticien hospitalier et chef de service."

Ceci a été retiré par la rédaction du Quotidien du médecin !!! est-ce à dire qu'un médecin doit obéir à une administration ? À ma connaissance, seuls les médecins nazis et les psychiatres d'URSS l'ont fait...

 

ORANGE.

Le site d'Orange publiait le 17 mars 2018 un article informant de la mort par un coup de poignard d'un jeune migrant afghan de Calais.

J'écrivais : "Ce jour, Monsieur Francis Lalanne vient de lancer une pétition demandant à ce qu'on accueille plus humainement ces "gentils migrants" à Calais;"

J'ajoutais : "ceci dit, je ne me réjouis jamais de la mort violente d'un jeune homme".

Ce commentaire a été supprimé. Est-ce à dire que chez Orange on doit se réjouir de la mort d'un jeune homme ?

Par contre "Orange" a publié le 27 03 2018 le commentaire suivant d'un intervenant, à la suite d'annonce d'ennuis de santé de Céline Dion :

"paulusgermano - Il y a 14 minutes

"elle a des boutons sur la chatte du aux puces ou tiques y vont la raser çà ira mieux aprés"

Je réagissais :

"La bêtise de certain est incommensurable, mais publier cela, la classe !"

 

À noter que la rédaction d'Orange, orientée dans le bons sens de la doxa, en ayant assez de subir les remontrances de lecteurs agacés par ses censures permanentes, a "suspendu" temporairement son site de commentaires "pour refonte". Ceci depuis le 29 mars (nous sommes le 23 avril...)

 

Enfin le 3 juillet 2018, la page d'Orange a remis en place un forum, trois mois après la fermeture du précédent.

A l'annonce de la mort du cardinal Jean-François Tauran, un inconnu certes mais chargé au Vatican des relations entre l'Eglise et l'Islam, j'avais fait deux remarques :

1/"il a dû faire un accident cardiaque devant les dérives de l'islam actuel"

2/en réponse à un post méprisant pour les catholiques (dont je ne suis pas), signé par un "sans dieu ni maître", j'avais appelé à une retenue moins haineuse, et rappelé un phrase de Mao "la mort de certains hommes pèsent une montagne, la mort d'autres une plume".

Les deux post ont été censurés.

CQFD : la rédaction d'Orange (ex PTT) reste au main des lobys gauchistes et impose sa doxa pro-musulmane, anti-chrétienne, bien pensante, et tous les messages d'exclusion et de haine y restent bienvenus suivant leur orientation.

 

9 novembre 2018.

Orange annonce qu'un "individu" a, en Australie, mis le feu à une camionnette contenant des bonbonnes de gaz et a poignardé 3 personnes, dont une est morte.

Je relevais "l'Australie a annoncé hier qu'elle allait "adoucir" sa politique de rejets des migrants illégaux. On leur souhaite bien du laisir pur l'avenir. Mais... "c'est vous qui voyez";

résultat : censuré, exclut du  commentaires jusqu'au 24 novembre... Bref, puni, bonnet d'âne 1/4 d'h au piquet.

L'asservissement aux terroristes islamistes se confirme.

J'ai d'ailleurs été "puni" par Orange, à la suite d'un post non-orthodoxe, de 15 jours de suspension...

 

17 avril 2019, après le jour funeste de l'incendie de ND de paris, Orange relevait que M. Macron voulait que la cathédrale soit restaurée en 5 ans, alors que les experts disaient 15 ans, je notais :

«Les experts disent 15 ans, M. Macron 5 ans : c'est possible ! mais en travaillant 35 h par semaine, plus les ponts du 1er mai, 8 mai, Ascension, 12 j de congés, plus les grèves, les chômages techniques dus aux plannings défaillants (tout est prêt pour mettre les tuiles mais elles n'ont pas été commandées à temps)... cela fait bien 15 ans pour 5 de réels travaux.

Il suffit de donner le marché à plusieurs entreprises travaillant de conserve et en permanence, et qu'elles embauchent.
Quand les Norvégiens ont racheté le France et ont demandé aux chantiers navals français un devis pour le transformer en paquebot de croisière, la réponse a été 14 mois (sans les grèves... prévues d'emblée). Ils ont demandé aux chantiers de Hambourg : 9 mois ! devinez qui a emporté le marché...»
Censuré ! les camarades d'Orange ne vont pas critiquer leurs camarades syndiqués !
 

23 septembre 2019

à propos de la suppression des avantages fiscaux pour les + de 70 ans employant des aides à domicile, j'avais écrit :"ce gouvernement, comme les hyènes, s'attaque aux plus faibles".

Coupé !

10 mai 2020

Si je ne relève plus les censures multiples d'Orange, c'est qu'elles sont trop nombreuses... 

Le 11 septembre 2020, une énième censure, sur une remarque mineure (relevant l'anti-christianisme des "Verts" à Bordeaux qui ne dresseront plus d'arbre de Noël, sous couvert de protection des arbres) je renouvelle que les employés d'Orange ont une liste de personnes systématiquement censurées.

Je note aussi que ces employés pénètrent dans les agendas d'adresses mail.

Le Point, l'Express.

En réponse à un commentateur se plaignant sur "Causeur" d'avoir été censuré par Le Point, je répondais :

J'ai été viré (viré, pas simplement modéré) du forum du Point, après que j'en ai eu assez d'être "caviardé" et ai titré : Le Point, alias La Pravda... L'Express m'a aussi viré... deux fois (je les accumule comme des militaires leurs décorations multiples). Une fois au forum général pour "homophobie" par M. Eric Métout. Qu'avais-je écrit ? Simplement que Marine Le Pen ayant choisi un représentant bobo-homo germanopratin pour son bureau politique, elle risquait d'avoir un problème avec ses cadres et militants ! Donc une simple analyse politique devient un propos homophobe !!! Une autre fois au forum sur la FM ("Les lumières") où M. Koch m'a viré pour avoir écrit -en citation- "que le Grand-orient est la société profane qui ressemble le plus à la Franc-Maçonnerie".

Je vous donne un tuyau : sur mon blog, il y a une page "le salon des refusés" où je mets toutes mes intervention refusées, avec commentaire sur le refus, et évidemment le journal en cause... et je le signale au journal. (et sur cette page, jamais aucune plainte ni remarque agressive ! donc propos parfaitement bénins !).

       

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :