Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

Jonathan Daval, dans son délire psychiatrique, prétend que son beau-frère a étranglé -sans penser à mal certes !- Alexia car elle faisait "une crise d'hystérie".

Bertrant Cantat pour sa défense, a déclaré avoir été obligé de frapper Marie Trintignant en réponse à "une crise d'hystérie" de celle-ci.

Une journaliste féministe avait souligné à l'époque que cette accusation était le mode de défense, et de justification,  des hommes violent lorsqu'ils battent une femme.

Comme elle avait raison ! Jonathan Daval vient de le confirmer.

PS : le rapport d'autopsie vient ce jour de relever qu'Alexia a subi de nombreux coups violents, dont une fracture du crâne, avant d'être étranglée. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article