Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

départ du Mali

départ du Mali

Je reviens, très ému, de rendre hommage sur le pont Alexandre III, au passage du véhicule transportant le corps du jeune Médecin des armées (capitaine) Marc Laycuras, tué au Mali. Il y avait beaucoup de monde de ce pont aux Invalides, où la cérémonie est en cours (je n'ai pu y pénétrer). Il etait impressionnant de voir une si grande foule dans un tel silence. Même les touristes et personnes de passage avaient une attitude digne. Précédé de 5 motards et suivis de 2 aux moteurs particulièrement silencieux, le braek funèbre ne l'était pas moins. Silence ! Je n'y étais pas seulement parce qu'il s'agissait d'un de mes jeunes confrères et camarades du service de santé des armées, mort juste après avoir terminé de peu ses longues études, et à "tout l'avenir devant lui", mais aussi pour saluer un jeune qui avait fait le choix d'Achille : choisir une vie noble et passionnante mais pouvant être courte, à une vie longue mais pouvant être terne. Un million de jeunes comme ça, et la France est sauvée. Une petite polémique est en train de naître. le véhicule "blindé" sous lequel une mine a explosé n'était pas de la première fraîcheur. Ces véhicules ne sont plus assez renforcés. il faut s'interroger : si l'on veut intervenir au Mali, ou ailleurs, encore faut-il que les jeunes gens que nous envoyons ne courent pas de risques inutiles avec du matériel inapproprié. Certes les militaires savent et admettent que leur métier est à risque, mais pas de s'exposer inutilement. "Le but d'un militaire n'est pas de se faire tuer, pas plus d'un électricien de se faire électrocuter", disait une veuve d'un jeune para tué en Afghanistan". Ou alors il ne faut plus intervenir !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mondain 13/04/2019 11:01

un peu d'humanité cher collègue , je ne connais pas personnellement ce collègue mais je lui reproche simplement le fait d'avoir agit seul alors qu'il était en hospitalier
je vois l'ambiance dans ce service d'urgence à fuir

René Mettey 13/04/2019 12:18

euh... il me semble que votre réponse a plutôt à voir avec M. Bonnemaison. Marc Laycuras (nommé à titre posthume médecin Principal (commandant), a payé de sa vie son engagement à défendre des peuples amis opposés à l'obscurantisme. Quant à mon humanité, je la réserve aux proches des victimes de M. Bonnemaison. À noter que je suis membre d'une association pour permettre l'asssistance à la fin de vie de ceux QUI LE DEMANDENT (j'ai même signé dans le Figaro avec 39 autres médecins.