Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par René Mettey

          Les forces anti-chrétiennes, en fait ces forces matérialistes et hédonistes, ont bien œuvré depuis un siècle au moins. Le respect de la vie et surtout de celle des faibles, handicapés, enfants près du terme, la fidélité dans le mariage, l'amour humain considéré comme le reflet d'un amour universel, peut-être divin, la sexualité considérée comme l'expression de cet amour, et tant d'autres valeurs, ont été remisées au placard des valeurs obsolètes.

          L'Europe occidentale en est le plus parfait exemple ; alors que les tentatives d'éradication du christianisme dans le pays marxistes  n'ont fait que renforcer la foi – il n'est que de voir le renouveau de l'orthodoxie russe –, le libéralisme l'a détruit. La France n'est plus catholique et les autres confessions survivent à peine. En Suède, seuls 4 % des sujets fréquentent les offices de l'Église luthérienne d'État (ce qui n'empêche pas 34 % de réclamer un enterrement religieux). Les gouvernements communistes et ses persécutions – que l'on se souvienne du Père Popieluszko, subissant des pressions pour renoncer à la prêtrise, emprisonné, échappant à deux attentats, et frappé jusqu'à la mort – ont créé par réaction une Église catholique forte et résistante… qui se délite actuellement sous le vent du libéralisme…

         Mais l'Homme, seul être pensant et doué d'introspection de cet Univers[1] a un besoin inné et impératif de sentir inséré dans une Histoire éternelle et universelle, et le priver de cette perspective est le rejeter dans la névrose d'angoisse ou les conduites déviantes qui le rendent malheureux.

         On prêche aux jeunes la sexualité multiple dès les années d'adolescence, le rejet de toute autorité morale supérieure. L'idée d'un  Dieu est risible, le dévouement à une patrie et à une nation une abomination, risquer sa vie pour un idéal une déraison.

         Or tous les éducateurs d'enfants et d'adolescents notent encore que les adolescents et jeunes restent "fleur bleue", qu'ils attendent un amour véritable, que la majorité des filles rêvent d'être mère dans un foyer sable !

         Le résultat de ce conditionnement ? l'islamisme !

         Les  jeunes d'origine musulmanes, à cette dérive hédoniste moderne, répondent par l'obéissance à un Dieu unique plein de miséricorde pour ses croyants et sévère pour les impies, exigeant la soumission[2], révélé au mot à mot par un écrit qui ne se discute pas;   par un retour de la pudeur la plus stricte, les hommes couverts, les femmes voilées; par la proscription de l'alcool; par la fidélité dans le mariage et la préservation de la virginité jusqu'à celui-ci; par l'adulation d'une patrie transcendante pour laquelle on est prêt à mourir et à tuer !

         Je n'approuve pas ces jeunes qui se tournent vers l'islamisme, mais je les comprends ![3]

         Sans ce désespoir devant l'enseignement laïque actuel ne répondant pas aux aspirations profondes de l'être humain, comment expliquer le départ pour DAESH de jeunes catholiques bretons ! de jeunes femmes "gauloises" et chrétiennes acceptant la polygamie pour suivre un jeune homme en Syrie !

         Il fut un temps où des Français "de souche", et même de célèbres (dont Béjart, et avant lui l'expert en symbolisme René Guénon),  se convertirent à l'Islam, mais c'était sous sa forme du soufisme, islam mystique, syncrétiste et ouvert. De nos jours les Français de souche ou d'origine africaine se convertissent au salafisme !

         Les forces qui ont travaillé à éteindre toute moralité et spiritualité, catholicisme inclus mais non exhaustif, ont abouti à un excellent résultat, mais  pas celui qu'elles attendaient !

 

[1] N'abordons pas ici le problème de la vie dans l'univers ni des multi-univers…

[2] SLM racine sémite signifiant avoir la paix par la soumission : iSLaM, muSuLMan, SaLaM, ShaLom, SaLomon …

[3] Ne pas s'indigner, ne pas condamner, comprendre ! (Spinoza).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour Mr Mettey. Je ne suis que très partiellement d'accord avec votre analyse sur la raison pour laquelle les jeunes en particulier se tournent vers l'islam. Les raisons immédiates sont effectivement qu'un certain vide est comblé opportunément par cette religion. Toutefois ça n'est pas un hasard que ce soit justement l'islam qui est intrinsèquement impérialiste et intolérant (Vous me direz, comme beaucoup de religions d'ailleurs). Toutefois l'islam tient une place à part de par sa doctrine et son importance numérique. Les problèmes actuels constatés dans les banlieues et les départs de jeunes partis pour combattre les mécréants sont certes récents mais de nombreux écrivains notamment français ont compris et dénoncé il y a déjà plusieurs siècles que la doctrine musulmane ne pouvait qu'aboutir aux situations constatées actuellement. (Bossuet, Chateaubriand, Condorcet, Flaubert, Montesquieu, Tocqueville, de Vigny, Voltaire..) ont à l'époque émis des opinions très négatives sur l'Islam, et ce bien avant l'embrasement des banlieues et le port obligatoire du voile et l'inégalité de "traitement" constatée entre les hommes et les femmes...Plus récemment Malraux et de Gaulle ont également tenu des propos peu tendres avec les musulmans en général, preuve qu'ils étaient parfaitement lucides sur la nature de cette religion.
Par ailleurs, et plus généralement, on constate depuis des décennies un nivellement égalitaire vers le bas de tout ce qui concerne l'enseignement, un effacement systématique de l'histoire et de tout ce qui pourrait ramener au passé pour en tirer les leçons. Les jeunes des banlieues en sont les premières victimes et ne représentent que l'arbre qui cache la foret. L'accélération de la crise actuelle parfaitement organisée n'en est que le début d'un aboutissement dont le but est un asservissement total de la population. La relecture du livre prémonitoire du visionnaire G. Orwell, 1984, nous rappelle que nous ne vivons pas dans un monde bisounours.
En ce qui concerne la fameuse vaccination, autant je suis convaincu que le coronavirus existe réellement dans sa forme actuelle de façon plus ou moins naturelle ! Autant j'ai des doutes sur l'efficacité et les tenants et aboutissants des vaccins développés apparemment à la va-vite par des laboratoires à vocation beaucoup plus financière que pharmaceutique avec la complicité des gouvernements corrompus. Je ne suis pas médeçin (études d'ingénieur) mais il me semble avoir compris que la nouvelle technologie de l"ARNmessager aboutit potentiellement à transformer les cobayes humains en OGM. Avec les apprentis sorciers on n'arrete pas le progrès. La soumission à l'autorité (mafieuse) risque d'engendrer des lendemains douloureux.
NB: j'adhère complètement au contenu de votre ouvrage "Les énigmes de la conscience" que vous m'aviez dédicacé lors de la mini conférence organisée par l'ass. Fil de concience (Yonne) en avril 2019. Bravo. JL Normand
Répondre
R
Bien entendu, l'Islam, en tant que tel, est dangereux, et bien plus que toute autre religion (y a-t-il eu un djihad bouddhiste, juif, confucéen ? Mais maintenant qu'il a couvert la plus grande partie du monde, on ne peut que tenter de favoriser les interprétations les pus éclairées (soufisme, islam marocain et sénégalais, indonésien).
Mais dans ma réflexion, je ne faisais que le constat : la jeunesse a un besoin vital d'idéal. La société "progressiste" n'a cessé de ridiculiser ceux qui se réclamaient du christianisme ou du simple humanisme. L'islam a pris la place !
Je vous remercie de votre dernière appréciation... Mon ouvrage n'a eu que peu d'échos... malgré mon curriculum, car ne fais pas partie du microcosme intello. Aucune revue en ayant reçu un exemplaire, n'en a rendu compte (sauf les revues internes des associations auxquelles j'appartiens). Et les séances de signatures, qui semblaient prometteuses, sont interrompues par le covid ! Si vous pouviez lui faire un peu de publicité dans votre entourage...