Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Nos braves députés, toutes couleurs confondues -ce qui réduit à néant l'intention électoraliste- ont encore renouvelé leur erreur de légiférer sur des faits historiques. La Shoah, la déportation des Noirs, maintenant le génocide des Arméniens par les "jeunes turcs".

Car qui peut nier ce dernier génocide? Ce massacre répond exactement à la définition: faire disparaître une gens, c'est à dire une population homogène, en entier, et tuer chaque membre de cette gens pour sa simple appartenance et non pour des actes répréhensibles. En plus s'ajoute la notion de nombre démesuré (1 500 000 disparus pur les Arméniens).

Car qui peut nier la Shoah, qui répond aux mêmes conditions?

Car qui nie la shoah et le génocide arménien? Quelqu'un qui, de toute façon, les niera toujours, quels que soient les arguments et quelles que soient les lois! Seulement il les niera en son for intérieur, en petit comité, puis militera pour répandre ses idées, par tracts, par radios ou télévision installées à l'étranger, par internet, avec une conviction et une ardeur d'autant plus forte qu'il a  un argument imparable : s'il est interdit d'en parler, d'en discuter, d'exposer ses arguments, C'EST QU'IL Y A QUELQUE CHOSE A CACHER! Si on ne veut pas me permettre d'émettre des doutes, c'est QUE J'AI RAISON!

Y a-t-il des gens qui réfléchissent chez les députés?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dave 16/08/2012 19:53


Bravo,jai bien aimé votre article


http://entreliberteetcontrainte.centerblog.net